CHATEAUGAY

BERGER Père & Fils – 21 rue de la Crouzette – 04.73.87.60.92

GAEC Pierre GOIGOUX – chemin des Cleaux – 04.73.25.00.08               site : http://www.pierregoigoux.fr/accueil.php

Domaine ROUGEYRON – 27 rue de la Crouzette – 04.73.87.24.45

Isabelle TOURLONIAS – 27 rue Antoine Lannes – 06.83.16.25.28

HORS CHATEAUGAY

Vincent AUZOLLE – rue des Charettes CEBAZAT – 04.73.23.27.68

GAEC Marcel et Stéphane BONJEAN – 12 rue de la Tour BLANZAT 6 04.73.87.90.50

GAEC de Bourrassol – 33 Grande Rue MENETROL – 06.74.50.00.24

Jean-Pierre PRUGNARD – 12 rue Sibonie CEBAZAT – 04.73.87.63.63

Domaine Roland ROYET – Champ Roy MENETROL – 04.73.38.70.47

LE SYNDICAT VITICOLE

Il est question du Syndicat Viticole de Châteaugay dès 1874. Les premiers statuts datent de 1913 en tant que Syndicat de Défense des Vins de Châteaugay.

Ce syndicat a pour but premier de fédérer ses adhérents (vignerons, metteurs en marché, négociants) de défendre le vin du crû de Châteaugay et de permettre l’apurement des prestations viniques (distillation des marcs, lies, vins) par le biais de son propre alambic. Par la suite, un regroupement sous forme de C.U.M.A. permettra l’achat de matériels viti-vinicole et agricole.

Dès 1929, les vignerons de Châteaugay obtiennent l’appellation « Coteaux de Châteaugay » pour les communes de Châteaugay, Ménétrol et Cébazat. L’A.O.V.D.Q.S. (Appellation d’Origine Vin Délimité de Qualité Supérieure) « Côtes d’Auvergne-Châteaugay » est obtenue en 1951, puis sera complétée et entérinée en 1977. Enfin, la protection sous A.O.C. (Appellaton d’Origine Contrôlée) est obtenue par décret le 25 octobre 2010 donna naissance à l’appellation »AOC Côtes d’Auvergne DL (Dénomination Locale) Châteaugay » ; celle-ci prendra effet dès la récolte 2011.

Les expositions du vignoble sont essentiellement à l’Est, au Sud-Est et au Sud ; idéalement disposées sur les pentes du cratère d’explosion d’un vieux type de volcan appelé « Maar » donnant une roche caractéristique de Châteaugay : « la pépérite ». A la pépérite viennent se mêler d’autres types de sols en passant par des cendres volcaniques issues d’un autre type de volcan appelé « Laar »), des sols calcaires de l’Oligocène à arènes basaltiqus et colluvions volcaniques ; le tout chapoté d’une épaisse coulée de lave noire sur laquelle trône le château et son village.

Sur une centaine d’hectares plantés en vignes sur les communes de Châteaugay, Ménétrol et Cébazat, environ 70 ha sont travaillés par des vignerons professionnels revendiquant l’A.O.C. Côtes d’Auvergne DL Châteaugay (Rouge).

Le vignoble de Châteaugay est de loin le plus vaste et le plus emblématique des cinq dénominations locales que compte l’appellation Côte d’Auvergne Contrôlée.

En 2000 a été lancé un projet de vignoble « vitrine » à la porte Est de Châteaugay à Pompignat au lieu-dit de la butte de Montquérier.

Ce projet piloté par le Syndicat Viticole de Châteaugay sous couvert de la Fédération Viticole du Puy-de-Dôme, avec l’appui du Conseil Départemental du Puy-de-Dôme, de la S.A.F.E.R. d’Auvergne, de la municipalité de Châteaugay, a été relancé concrètement en 2011.

Le projet de Montquérier a pour but de remettre en vignes la butte de Montquérier permettant ainsi d’affirmer la dynamique des vignerons de l’A.O.C. Côtes d’Auvergne DL Châteaugay et d’offir une réelle lisibilité du vignoble de Châteaugay pour les Auvergnats, les touristes et autres personnes arrivant de Riom et de Clermont-Ferrand.

Stéphane Bonjean, Président du Syndicat agricole et viticole.