La commune est concernée, à des degrés divers, par 4 risques majeurs :

3 risques naturels : l’inondation / les mouvements de terrain / les séismes

1 risque technologique : le transport des matières dangereuses

Risque d’inondation

Risque d'inondation

Les risques à Châteaugay

La commune est concernée par les crues de type torrentiel du ruisseau “le Rif”, ainsi que par des ruissellements urbains. La montée des eaux est très rapide, et le temps d’inondation peut être court.

Durant les années 1900, quatre arrêtés de  catastrophe naturelle ont été déclarés sur le territoire communal. Les conséquences dues à ces très fortes pluies ont engendré de nombreux débordements et coulée  de  boue.

Les mesures prises par l’État, Clermont Auvergne Métropole et la commune

Deux bassins de rétention des eaux d’orage ont été crée par Clermont Auvergne Métropole, l’un au niveau du Champ de la Baume, l’autre en amont de Pompignat.

Dans les zones définies au PLU (Plan Local d’Urbanisme) comme candidates à la réalisation d’opérations de lotir, l’obligation sera faite aux constructeurs de prévoir la rétention des eaux de pluies.

Que devons nous faire ?

AVANT :

– S’informer sur les zones à risque à la Mairie.

– Consulter le PLU, afin de connaître les obligations faites pour la rétention des eaux pluviales.

– Mettre les  produits dangereux le plus haut possible au dessus afin d’éviter les risques de pollution.

– Signaler à la mairie la présence d’obstacles (arbres, débris végétaux…) dans le lit du RIF pouvant ralentir le débit de l’eau.

PENDANT :

– Mettez-vous à l’abri et si possible montez à l’étage.

– Écoutez la radio France Bleu Auvergne (102.5 FM)

– Coupez le gaz et l’électricité.

– N’allez pas chercher  vos enfants à l’école.

– Ne téléphonez que pour des cas de gravité, libérez les  lignes pour les  secours.

N’allez pas à pied ou en voiture dans les zones inondées, vous iriez au devant du danger.

APRÈS :

– Aérez et désinfectez les pièces de  votre habitation.

– Ne rétablissez l’électricité que si l’installation est complètement sèche.

– Chauffez dès que possible.

Risque de mouvements de terrain

Les risques à Châteaugay

Des effondrements et affaissements peuvent se produire dans la zone des caves (rue du Chalard, rue des caves). Des  ravinements qui sont des formes d’érosions rapides. Ce type d’érosion est facilité sur les pentes où le couvert végétal est faible ou nul. Les zones  de ravinement permettent aux eaux de ruissellement de se charger plus en matériaux plus ou moins gros. Les inondations de 1990, 1999 et 2010 ont engendrés de nombreux débordements et coulées de boue. Des mouvements différentiels, gonflements et rétraction des argiles suite à la sécheresse et à la réhydratation des sols. État de catastrophe naturelle en 1996 et 1998.

Voir site http://www.argiles.fr

Les mesures prises par l’État, Clermont Auvergne Métropole et la commune

Différentes mesures sont prises à titre de prévention et de protection.

Des préconisations sont inscrites au PLU.

Que devons nous faire ?

AVANT :

– S’informer des risques encourus et des consignes de sauvegarde.

PENDANT :

– Évacuez au plus vite latéralement les lieux ou évacuez les bâtiments.

– Ne revenez pas sur vos pas.

– Ne rentrez pas dans un bâtiment endommagé.

APRÈS :

Évaluez les dégâts.

Informez les autorités.

EN CAS D’EFFONDREMENT DE SOL

A l’intérieur, évacuez les bâtiments sans utilisez d’ascenseur et ne pas y retourner.

A l’extérieur, éloignez-vous de la zone dangereuse.

Si vous avez connaissance (cartes anciennes, textes,…) de l’existence d’anciennes caves ou autre pouvant entrainer des mouvements de terrain, veuillez en informer la mairie.

Risque lié au transport de matières dangereuses

Les risques à Châteaugay

Le risque “Transport de Matières Dangereuses” peut intervenir sur toutes les voies de circulation et en particulier sur celles les plus fréquentées à savoir :

– la route à quatre voies RD2009

– le départementale CD402.

Parmi les accidents de véhicules transportant des matières dangereuses qui ont eu lieu dans le département au cours des cinq dernières années, aucun ne s’est produit sur le territoire de notre commune.

La commune est également concernée par le transport de gaz par canalisations souterraines.

Les mesures prises par l’État, Clermont Auvergne Métropole et la commune

Une règlementation rigoureuse portant sur :

– la formation des personnels de conduite.

– La construction des citernes, de canalisations selon les normes établies avec des contrôles techniques périodique.

– Les règles strictes de circulation (vitesse, stationnement, itinéraires de déviation,…)

Identification et la signalisation de produits dangereux transportés : code danger, code matière, fiche de sécurité.

La surveillance et l’alerte de  la population (sirène, haut-parleur, radio).

Les  plans de secours.

Une règlementation appropriée de la circulation dans la commune.

Que devons-nous faire ?

AVANT :

Connaître le risque.

PENDANT :

Si vous êtes témoin de l’accident : donner l’alerte.

S’il y a des victimes ne pas les déplacer sauf  en cas d’incendie.

Fuir le nuage toxique.

Ne pas fumer.

Ne pas téléphoner.

picto-matiere-toxiquepicto-matiere-radioactivepicto-matiere-inflamablepicto-matiere-gazpicto-matiere-explosivepicto-matiere-corrosivepicto-matiere-comburante

Risque de séïsme

Risque de séisme

Les risques à Châteaugay

L’Auvergne a subi en 1490 un tremblement de terre dévastateur d’une magnitude de 5,8 (magnitude de Richter).

En 1957, près de Randan, les sismographes ont enregistré une magnitude de 4,7.

Située dans une zone sismique, la partie centrale du département connaît périodiquement des secousses sismiques d’intensité variable, le plus souvent négligeables, très faible ou faibles.

Aucun séisme grave ne s’est produit dans le département depuis cinq siècles. Toutefois les secousses d’intensité moyenne ressenties périodiquement montrent que le risque est réel. Il n’existe, actuellement,  aucune méthode permettant de prédire de manière fiable et avec précision le moment et lieu où se produira le séisme.

La France dispose depuis le 24 octobre 2010 d’une nouvelle règlementation parasismique, fixant le nouveau zonage sismique national et les règles de construction à utiliser pour les bâtiments sur le territoire national.

Ces textes permettent l’application de nouvelles règles de construction parasismique telles que les règles Eurocode 8 pour 4 catégories de bâtiments. Ces nouveaux textes règlementaires sont d’application obligatoire à compter du 1er mai 2011.

Les mesures prises par l’État, Clermont Auvergne Métropole et la commune

Le zonage sismique de la région impose l’application de règles de construction parasismique pour les zones les plus exposées, dont la commune de Châteaugay.

La construction parasismique, seule véritable mesure de prévention, permet de renforcer la résistance des bâtiments et de réduire ainsi considérablement le nombre de victimes.

L’organisation des secours avec alerte et mise en œuvre de la chaîne des secours.

Que devons nous faire ?

AVANT :

S’informer sur le risque, sa fréquence et son importance (mairie, préfecture).

Prendre connaissance des mesures de sauvegarde.

Appliquer les règles de constructions parasismiques qui sont devenues obligatoires.

Fixer les appareils et meubles lourds.

Éviter de placer des objets lourds sur des étagères.

PENDANT LA PREMIÈRE SECOUSSE :

Garder votre calme et ne téléphonez pas pour ne pas encombrer les réseaux de secours.

À l’intérieur : se mettre à l’abri près d’un mur, une colonne porteuse ou sous un meuble solide ; s’éloigner des fenêtres.

À l’extérieur : s’éloigner de ce qui peut s’effondrer (bâtiments, ponts, poteaux et fils électriques) ; à défaut s’abriter sous un porche.

En voiture : s’arrêter si possible à distance de constructions et de fils électriques et pas descendre avant la fin de la secousse.

APRÈS LA PREMIÈRE SECOUSSE :

Ne pas téléphoner afin de laisser le réseau disponible.

Couper l’eau, le gaz et l’électricité : ne pas allumer de flamme et ne pas fumer. En cas de fuite de gaz, ouvrir les fenêtres et les portes et prévenir les  autorités.

Évacuer le plus rapidement possible les bâtiments par les escaliers.

Ne pas prendre l’ascenseur.

Ne jamais pénétrer dans des maisons endommagées.

S’éloigner de tout ce qui peut s’effondrer.

Se tenir informé de l’évolution de la situation en écoutant la radio.

Ne pas aller chercher ses enfants à l’école les enseignants s’occupent d’eux.

EN CAS D’ENSEVELISSEMENT :

Manifester vous en tapant contre les parois.